Comment bien choisir son appareil photo ?

Mes conseils pour ne pas vous tromper dans le choix de votre appareil photo

Je vous propose dans cette première vidéo de vous aider dans le choix de votre
appareil photographique. Pour y parvenir nous allons répartir les photographes en quatre groupes.

Ne pas se tromper dans l’achat d’un appareil photo

Le texte ci dessous peut aider les malentendants qui auraient des difficultés avec la compréhension de la vidéo. Je l’ai généré automatiquement et il n’est donc pas parfait.

Le premier groupe : le poids avant tout

Pour vous la priorité c’est d’avoir un appareil très compact très léger. Vous voyagez par exemple beaucoup et puis vous n’avez pas envie de vous encombrer avec une valise d’objectifs différents et un boîtier lourds et encombrants. Par contre vous voulez bien sûr avoir quand même une qualité en photo qui soit très convenable en
tout cas supérieure à celle d’un smartphone et parce que vous pouvez aussi vouloir avoir envie d’aller un peu plus loin, par exemple de passer en manuel pour pouvoir prendre la main sur certains réglages, jouer sur la profondeur de champ jouer avec la
vitesse etc … enfin bref faire de la vraie photo.

Dans cette première catégorie on va trouver des appareils compacts.
Mais avant de commencer, il faut quand même le savoir, les appareils photo compacts sont en perte de vitesse (voir la courbe) en jaune les ventes d’appareils compacts et en
orange les appareils à objectifs interchangeables. On voit bien que les compacts
depuis 2010 chutent de manière vertigineuse ceci est dû bien sûr à la concurrence
des smartphones c’est pourquoi je vous conseillerais si vous choisissez la catégorie de compacts de tout de suite viser les appareils assez haut de gamme. A noter, il peut y avoir des compacts très haut de gamme certains ont même des capteurs de 24
36, c’est à dire des capteurs réservé à la catégorie supérieure. Bien sûr les prix vont être en conséquence. Mais plus raisonnablement il existe des compactes en capteur aps-c ou 1 pouce. Un pouce c’est vraiment la taille minimale du capteur que je vous conseille. Pourquoi ?
Tout simplement parce que plus le capteur sera grand mieux il captera la lumière et pour une résolution donner forcément la qualité sera meilleur si votre capteur est plus grand. Je vous conseil également de choisir un appareil avec un viseur, c’est pour moi vraiment indispensable sur un appareil photo.

Troisièmement un objectif si possible avec une grande ouverture c’est à dire f petit.

Si le but de cette vidéo n’est pas de vous donner des références qui seront quand même assez vite obsolètes s’il fallait faire un rapide point en ce début 2020 je pourrais vous conseiller par exemple trois appareils. Le Canon G5X Mark II qui vaux à peu près
700 euros actuellement il dispose d’ un capteur de 1 pouces et un objectif
équivalence 24×36 24 -120 mm donc ce qui est déjà une grande plage de focales
et une ouverture de 1,8 sur la position grand-angle et 2,8 à fond de zoom. Deuxième choix possibles le fuji x100 f mais attention, c’est une focal fixe éuivalente
35 mm vous voyez 23 mm mais comme c’est un aps-c au niveau du capteur et dont on
a une équivalence d’un 35 mm un objectif un peu à tout faire donc pas question de
zoomer avec cet appareil c’est vraiment typique pour celui qui veut faire de la photo de rue ou du reportage et qui sait qu’ il n’aura pas forcément besoin d’un d’un zoom.

Un autre choix intéressant également avec un capteur aps-c, le canon G1X mark III qui lui a un objectif de 24 72 mm en équivalence 24×36 toujours, qui ouvre à 2,8 et
malheureusement à 5,6 à fond de zoom. C’est-à-dire un objectif qui sera beaucoup moins lumineux lorsque vous serez sur la position 72 mm.

Deuxième catégorie les hybrides micro 4/3

Maintenant nous arrivons dans la 2 ème catégorie, les hybrides (parce que ce sera forcément des hybrides il n’y a pas de réflexes dans cette catégorie avec des capteurs de micro 4/3 )

C’est quoi un µ4/3 ?

C’est un appareil photo hybride avec un capteur d’une surface qui est 4 fois plus petite qu’un 24×36. C’est une taille de capteur qui commence à être assez conséquente et qui est capable de délivrer des images de très bonne facture.

Le marché des micro 4/3 est principalement, voire uniquement détenu par deux marques : Panasonic et Olympus qui dès le départ, ceux sont mises d’accord pour avoir une monture commune ce qui leurs à permis très vite d’avoir une gamme assez
importante d’objectifs. C’est l’atout numéro 1 de cette gamme d’appareils
micro 4/3. Vous avez énormément d’objectifs sur le marché et de très bonne
qualité en général. Certains sont très lumineux et donc vont vous permettre des créations au niveau artistique que vous ne pourriez pas faire avec des compacts ou
avec un smartphone. Un autre avantage c’est que le micro 4/3 existe depuis plus de 11 ans (en 2020) et donc il y a beaucoup beaucoup d’objectifs et d’appareils en vente sur le marché de l’occasion et donc il y a moyen d’avoir du matériel très correct pour des prix vraiment raisonnable. Pour moi c’est vraiment le gros atout du µ4/3 avec bien sûr aussi un encombrement très réduit.

Quel sont les limites du micro 4/3 ?

S’il fallait trouver des inconvénients, moi j’en vois deux principalement
1/ la taille du capteur va faire que ce sera quand même difficile d’isoler le sujet aussi
bien qu’avec des appareils avec des plus grands capteurs.
Je vais vous montrer aussi quelques images pour illustrer un peu cette différence parce plus capteur est petit plus vous allez avoir de profondeur de champ. Cela peut être un avantage mais c’est aussi un inconvénient en fonction de ce que l’on veut faire. La différence avec un capteur 24×36 est quand même assez énorme. Pour illustrer mon propos je vous montre deux images, une a été réalisée ici à droite avec un 24×36 et un objectif Nikon de 85 mm a f1,8, on voit la profondeur de champ qui est très faible,
on distingue d’ailleurs pratiquement pas la boule de noël transparente qui se
trouve derrière le le sujet. A gauche le même objectif mis sur un micro 4/3 à l’aide d’une bague d’adaptation. On est sur la même ouverture on a le même objectif et on voit bien que rendu est totalement différent sur le micro 4/3, on distingue très bien l’ange, on distingue également la boule de noël derrière et le chandelier.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir


Deuxième inconvénient le marché est quand même plutôt en train d’évoluer vers les hybrides à plus grand capteurs.
Sony est parti à fond dans le full frame déjà depuis quelques années.
Grâce à la technologie hybride les appareils photo à plus grand capteur ont quand même bien réduit en taille et en poids.
La preuve de cette tendance, même si Olympus continue à faire du micro 4/3
Panasonic de son côté commence à mettre un pied dehors. Ils ont créé depuis 2019 des hybrides en 24×36 donc avec des grands capteurs.
Olympus a décidé de rester dans le micro 4/3 coûte que coûte est ce que c’est un choix ? ou un peu suicidaire, l’avenir nous le dira ?

Pour résumer cette deuxième catégorie on va trouver des appareils avec des objectifs interchangeables un petit peu plus volumineux bien sûr que les compacts
mais par contre ces appareils vont vous offrir des possibilités d’évolution largement supérieur aux compacts.

S’il fallait vous donner quelques références aujourd’hui je dirais le
Panasonic gx 9 est un très bon appareil. Le lumix G9 aussi.
sinon chez Olympus par exemple l’ omd em 10 mark iii pour moi
et peut-être même le meilleur rapport qualité prix dans la gamme micro 4/3
sinon avec un petit un petit look encore plus rétro et un tout petit peu plus
compact il y a le pen F qui est aussi un choix possible mais plus cher.
voilà pour le micro 4/3

La 3 ème catégorie les réflexes et hybride APS-C


Ici on commence à faire des compromis en terme d’encombrement et de prix.
Il faut savoir qu’un capteurs aps-c a un rapport de grossissement de 1,5 par rapport au 24×36. C’est à dire qu’il faut multiplier les focales par 1,5 pour avoir leurs équivalences en 24×36. Les objectifs sont nettement moins volumineux que leurs équivalences en full frame.

L’aps-c reste quand même très compact surtout dans les hybrides.C’est pourquoi, je pense qu’il faut choisir un hybride plutôt qu’un reflex et pour moi clairement les meilleurs rapports qualité prix en hybride sont chez Fuji. Je le dis, je n »ai aucun intérêt dans l’histoire je ne suis pas ambassadeur d’une marque ou quoi que ce soit c’est juste
que depuis maintenant deux ans j’utilise parallèlement un réflexe 24×36 et des Fujifilms avec différentes optique et je constate que globalement il n’y a pas énormément de différences de qualité même en basse lumière avec mes appareils.

Autre chose, vous êtes dans la catégorie numéro 3 vous avez quand même envie de
pouvoir faire des toutes les photos que vous voulez et faire d’aussi belles photos que celui qui à 24×36 c’est un peu logique donc la seule petite chose qui pourrait vous freinez c’est en dehors de la qualité de l’image en très basse lumière de pouvoir jouer avec des profondeurs de champ très réduites.

Par exemple, si vous utilisez un 24X36 avec un objectif de 85mm avec une grande ouverture de 1,8 ( c’est vraiment l’objectif à portrait classique de référence ) vous avez déjà une profondeur de champ qui est très très réduite, les yeux sont net, le nez et les
oreilles sont floues. Ce sont des valeurs déjà un peux limites surtout lorsqu’on fait du portrait rapprocher, on commence vraiment à être dans les limites de ce qui est possible de faire en termes de flou et de bokey d’arrière plan.

Photo réalisée avec un Full frame, avec un objectif 85mm sur son ouverture maximale f1.8

Et bien vous pourrez faire pareil avec par exemple un Fujinon 56mm f1.2 vous allez avoir quasiment le même résultat qu’un 85 mm qui ouvre à 2.
j’illustre un peu mon propos ici en vous montrant une photo d’exemple qui a été réalisé avec un objectif Nikon 85 mm à f 1,8. On vois bien que nous sommes à pleine ouverture lorsque l’on regarde le bokey d’arrière-plan avec des ronds bien rond. On voit que la profondeur de champ est très faible, la netteté ici a été fait dans les yeux de la poupée on est déjà légèrement flou au niveau des des rubans dorés et au niveau de la texture du tissu.

Avec un APS-C Fujifilm X-T20 et le 56mm f1.2 à f1.2

Maintenant je vous montre une photo faite à la même distance dans les même conditions de lumière avec ici un objectif fuji 56 mm 1.2 on a quasiment la même profondeur de champ l’arrière-plan est pratiquement identique on a juste les petits halo de lumière ici qui sont un petit peu plus petit que la photo réalisée avec la 24×36.
Sur le full frame les ronds lumineux sont un petit peu plus grand, on a quand même un fond qui est un tout petit peu plus doux que ce que je peux avoir ici avec le fuji f1.2.
La différence est quand même très subtil.

Comparer ces deux formas ne se résume pas à la comparaison de quelques photos
il faudrait aller beaucoup plus loin mais ce serait trop long dans cette vidéo aussi je vous proposerai dans une prochaine vidéo de voir beaucoup plus en détail les vraies différences entre un aps-c et un 24 36.

Dans cette troisième catégorie APS-C et réflexes je peux vous
conseiller en gros trois appareils :
Le Canon EOS 90D, le nikon 7500 et pourquoi pas le Pentax KP.

Dans les hybrides aps-c je vais être un petit peu radical, je conseillerais que deux appareils voir 3. Le Fujifilm X-T3 qui fait un peu référence dans le domaine de l’APS-C
hybride. Il y a aussi le Nikon z 50 mais à suivre au niveau de l’évolution des des objectifs, car pour le moment il n’y a pas encore beaucoup d’objectifs consacré à la
monture z chez Nikon et puis bon pourquoi pas le Fuji XT30 aussi si vous n’avez pas besoin de construction aussi robuste que le xt-3 et si vous n’avait pas besoin d’une
tropicalisations allez avoir un appareil un peu plus petit moins cher et qui délivrera exactement la même qualité d’image.

4 ème catégories le 24×36 (Full frame)


C’est la catégorie haut de gamme dans les reflex grand public et professionnels
mais bien sûr j’aurais pu ajouter une cinquième catégorie dédiée aux moyens formats, mais là je pense que les photographes professionnels qui utilisent du moyen format n’ont pas besoin de cette vidéo pour s’orienter dans leur choix 😉

C’est pour ça qu’on va rester dans la gamme un peu plus grand public-pro.

Vous l’aurez compris par rapport à ce qu’on a déjà pu voir on a un capteur qui
est plus grand donc il y a plus de surface donc les photosites reçoivent plus de lumière (à résolution identique) et « forcément » la qualité d’image en basse lumière sera un peu meilleurs à technology égal en tout cas avec un appareil qui aurai un capteur plus petit.

Les deux inconvénients majeurs de cette catégorie : le poids du matériel et le prix.
(le poids surtout dans les reflexs moins dans les hybrides).
Les objectifs serons également plus volumineux qu’en APS-C.
Sony a créé des hybrides en 24×36 déjà depuis pas mal d’années, et ils ont pris de
l’avance sur leurs concurrents. Depuis fin 2018 canon et nikon ont enfin réagis ils ont compris que toute une partie importante de marché qui était en train de leur échapper. Chez Nikon par exemple ils ont sorti le Z6 et leZ7, il y a aussi un hybride aps-c le z5.

En 2020 faut-il acheter un Hybride ou un Reflex 24×36 ?

Faut-il partir vers un réflexe ou vers un hybride ?
Mais déjà la différence, c’est quoi ?
Dans un reflex il y a un un miroir qui renvoi l’image vers un prisme et on vois dans le viseur l’image réel de ce que renvoi l’objectif, c’est une visée reflex totalement
optique il n’y a pas d’électronique là dedans. Au moment où on déclenche notre
photo le miroir se lève nous n’avons plus de vision dans le viseur.
Un hybride c’est un peu la même chose à part que là il y a plus le prisme ni de miroir mais juste un petit un petit affichage lcd en très haute résolution qui vous rend une image qui ressemble à la réalité. Avec les progrès qui ont été faits maintenant on arrive à avoir un rendu qui est presque aussi bon (les puristes vont faire des bons) que le rendu qu’on peut avoir dans un réflexe professionnel. L’avantage de l’hybride par
rapport aux réflexes :

1/ un volume très réduit.
2/ un poids inférieur.
3/Le fait d’avoir d’avoir l’objectif qui arrive très près du capteur ça permet aux
opticiens de fabriquer des objectifs plus léger et aussi plus qualitatif.
Par exemple dans les derniers objectifs nikon sortis pour la monture z le fait d’avoir ici cette très grande ouverture a permis aux opticiens d’améliorer notamment les bords de l’image qui sont souvent en retrait par rapport au centre. Il faut s’attendre à de très beaux objectifs sur cette gamme d’appareils photo.

Maintenant en 2020 honnêtement je pense que les réflexes vont dégringoler au
profit des hybrides. Le marché est en train d’évoluer vraiment dans le sens où les gens vont s’orienter vers les hybrides. La preuve Sony a dépassé Nikon en 2019 alors que Canon et Nikon régnaient sans partage dans le monde de la photo. Sony uniquement avec ses hybrides a réussi à inverser la tendance et à passer devant Nikon. C’est dire pour nikon qu’il était temps de réagir et de sortir un hybride digne de ce nom. C’était une question de survie. Pour moi donc l’avenir est aux hybrides. Les seuls
freins qu’on va encore un peu rencontrer, c’est qu’on arrive toujours pas malgré tout à
la qualité de la visée optique, même si honnêtement on s’en rapproche très fort.

Vente des Hybrides comparé au réflex
Tableau des ventes d’appareils photo hybride par rapport au reflex

Cette catégorie s’adresse aux photographes qui ne veulent pas faire de compromis en
termes de qualité d’image, qui veulent vraiment maîtriser des profondeurs de champ très réduite et pouvoir aussi prendre des photos et des vidéos dans des conditions de lumière assez mauvaise. Maintenant on l’a vu certains APS-C ne sont pas si loin que ça, il suffit de comparer les fiches techniques par exemple d’un nikon Z5 et d’un Z6 ils ont la même résolution le nikon z5 est un aps-c et le Z6 un full frame et pourtant les plage de sensibilité sont identiques. Maintenant bien sûr il faut toujours se méfier, il y a toujours ce petit côté marketing ou les constructeurs ont tendance à donner des des sensibilités extrême par exemple 205000 ISO pour le nikon Z6 mais en général ces sensibilités extrêmes sont inexploitables, c’est de la bouillie de pixels.
Mes conseils 2020 :

Si vous souhaitez vous orienter dans la catégorie des réflexes 24×36 je peux vous conseiller trois modèles :
Le Canon 6D mark II, le Nikon D750 voir D850 qui est aussi un très bon appareil d’une résolution supérieur mais a un pris aussi beaucoup plus élevé. Il y a aussi le canon 5d mark iv qui est également un très bon appareil.

Il faut savoir également qu’en investissant aujourd’hui dans un réflexe vous allez investir aussi dans des objectifs qui seront conçues pour les reflex et qui ne seront plus
trop utilisable sur les hybrides. On peut toujours bien sûr les adapter avec une bague d’adaptation mais ça reste quand même du bricolage. Maintenant, cela peut être un bon choix question finances, parce que justement actuellement il y a énormément
d’objectifs sur le marché de l’occasion de réflexes 24×36 parce que leurs propriétaires se sont orientés vers des hybrides et donc ça fait forcément chuter les prix, ça peut être quand même un facteur intéressant.

Si votre choix s’oriente vers un hybride 24×36 :

Il y a bien sûr le Nikon z6 qui est un très bon appareil et le Sony alpha 7 III et le Canon EOS RP.

Voilà d’autres vidéos vont suivrent sur divers sujets mais toujours bien sûr lié à la photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *